Sortir de l'union Européenne

BREXIT : Souverain jusqu'au bout des ongles - un exemple!

Brexit....L'audace avec laquelle la Première ministre britannique se montre prête à bazarder tout l'acquis communautaire laisse Bruxelles sans voix... et désarmée. On aurait aimé croire que les Britanniques seraient en situation de faiblesse dès lors qu'ils annonceraient la date de lancement des négociations de sortie de l'Union européenne. Le traité ne précise-t-il pas que si un nouvel arrangement n'est pas négocié dans un délai de deux ans, le candidat au divorce deviendrait un simple étranger, un « pays tiers », un Zimbabwe, un Équateur . Dès lors, si Londres voulait garder quelque chose, quoi que ce soit, de cette ancienne relation, ses « ex » pourraient lui demander... ce qu'ils veulent. C'était tout le sens des discours unanimes, de Paris à Berlin, de Madrid à La Haye sur « les quatre libertés », unes et indivisibles. Pas de circulation des capitaux, sans circulation des personnes. Pas de circulation des services (financiers, notamment) sans circulation des biens. Gloire à la sagesse des rédacteurs du traité qui avaient mis les Vingt-Sept à l'abri des caprices des Brexiters avec ce délai magique de deux ans, véritable arme de dissuasion massive contre les candidats au divorce . 

Lire la suite : BREXIT : Souverain jusqu'au bout des ongles - un exemple!

Joseph Stiglitz prix Nobel d'économie, prédit la sortie de l'euro de l'Italie

Dans une interview accordée mercredi 5 octobre au quotidien allemand Die Welt, rapporte l'agence Reuters, le prix Nobel d'Economie Joseph Stiglitz a détaillé ses prévisions pour l'Union européenne. Et c'est rien de dire qu'elles sont pessimistes.

Il a notamment dit qu'il fallait s'attendre à ce que, dans les prochaines années, l'Italie quitte la zone euro. Les principaux facteurs économiques responsables de cette débâcle, a-t-il dénoncé, sont l'Allemagne et sa politique d'austérité, ainsi que la monnaie unique, l'euro.

"En Italie, les gens sont de plus en plus déçus par l'euro. Les Italiens commencent à réaliser que l'Italie ne fonctionne pas bien dans l'euro."

Lire la suite : Joseph Stiglitz prix Nobel d'économie, prédit la sortie de l'euro de l'Italie

Un autre débat doit s'ouvrir sur les moyens d'échapper au piège

 

 

 LE PIEGE QUI NOUS EST TENDU Par Jean Levy, le 28 spt. 2016

Chacun, aujourd'hui,  cherche comment sortir du trou dans lequel la France et les Français plongent. 

Les temps ont changé.

Le capitalisme, à notre époque, se concentre toujours plus au niveau mondial. De nouveaux horizons lui sont nécessaires pour accélérer la rotation de ses profits. Aussi, il lui faut détruire ce qu'il considère comme des obstacles, des freins à sa boulimie économique : les frontières, les nations, la souveraineté des états, les droits sociaux acquis par la lutte des masses populaires, et jusqu'aux procédures encore parlementaires, qui retardent les décisions à prendre pour atteindre les objectifs attendus...

Lire la suite : Un autre débat doit s'ouvrir sur les moyens d'échapper au piège

Evénements

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

La phrase du jour

"IL N'Y A QUE DEUX MANIÈRES DE CONQUERIR ET D'ASSERVIR UNE NATION : L'UNE EST PAR LES ARMES, L'AUTRE PAR LA DETTE." Johns Adams

Les vrais chiffres

  • L'Economie CASINO...C'EST BON POUR EUX!

En 2016, UN RECORD / les entreprises du CAC 40 ont distribué  55,7 MILLIARDS de DIVIDENDES et de RACHATS D'ACTIONS AUX ACTIONNAIRES...

Read More