Billet d'humeur : en marche pour des comités de salut public dans les communes

                                                                   ET VOILA C’EST FAIT…

                                                Aujourd’hui, après plusieurs années de manipulations, médiatiques, politiques et oligarchiques, le représentant de l’ultralibéralisme le plus sauvage, destructeur annoncé de toutes les structures qui constituent notre Etat Nation, est élu président de la République de la France. 

 Aujourd’hui je pleure, je pleure pour mon pays qui va devenir une simple région de l’Europe germanique, rendue possible par les lois de décentralisation, ouvert à tous les pilleurs les plus avides de gros gains, au détriment de notre peuple et de notre beau pays. Je pleure notre Nation et sa si longue histoire qui s'apprête à disparaître xx, je pleure notre système social hérité du CNR qui nous a si bien protégé durant les nombreuses crises du capitalisme impitoyable et qui risque d'être anéanti , je pleure enfin pour nos enfants et petits enfants à qui on va laisser un monde de servage, de galère et de barbarie.

              A qui la faute?

 - à ceux qui se disent « insoumis » mais qui n’ont clairement pas assumé une rupture nécessaire avec la dictature des marchés et son bras armé l’UE, certes,

- mais aussi au parti communiste qui n’est plus que l’ombre de lui-même, incapable de défendre le peuple comme il l’avait toujours fait, perdu dans les égarements de ses dirigeants ne sachant plus à quel saint se vouer pour pouvoir garder leurs privilèges d’élus, allant du PS ultra libéral à Jean Luc Mélenchon qui avait décidé de le tuer,

 - à Benoit Hamon désireux de sauver le soldat PS responsable de 40 ans de d'ultralibéralisme pour finir par soutenir le candidat de la finance internationale.

 - De la faute, enfin, de toute la classe politique, tous partis confondus, qui s’est couchée  devant les injonctions de l’Allemagne, de l’UE et de la finance internationale, et enfermée dans sa bulle confortable d’élu, perméable à tous les lobbyistes généreux et manquant du moindre courage.

Notre classe politique nous a montré, depuis le départ du Général De Gaulle qu’elle n’était en place que pour vivre de la politique, sans se soucier de l’intérêt commun. Notre peuple est perdu, tous ses représentants le trompent, d’autant plus facilement qu’il n’a plus d’éclairage pour lui montrer la route à suivre. La mondialisation la plus sauvage va donc nous traverser, avec toute sa barbarie.  

Depuis trop longtemps notre peuple vote ce qu'on lui  propose ou vote par  défaut. Quand pourra-il voter « pour » un programme d'aspiration et d'inspiration populaires?

Etant d’un naturel optimiste,  je fais appel à tous les patriotes désireux de construire un pays et un monde qui soient solidaires, fraternels et en symbiose avec notre planète, à se remettre en question, à remettre en question leurs appartenances politiques, leurs chefs, et à se réunir dans des comités de salut public.

 Il faut sortir des écrans, d’ordinateurs et des télévisions, pour se rencontrer et se parler, le plus souvent possible. Ces comités ne peuvent se faire qu’au niveau des communes, pour réinventer la société humaine digne du peuple des lumières et du CNR, dignes de nos ancêtres pour l’avenir de nos enfants et petits enfants.

 

Pascal Chauvet

Président du RPS FIERS

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

         

La phrase du jour

« Si je fais la somme de ce que les socialistes ont fait, le bon concept est violent et doux à la fois : il s’agit du fascisme rose » Emmanuel Todd

Les vrais chiffres

  • L'Economie CASINO...C'EST BON POUR EUX!

En 2016, UN RECORD / les entreprises du CAC 40 ont distribué  55,7 MILLIARDS de DIVIDENDES et de RACHATS D'ACTIONS AUX ACTIONNAIRES...

Read More