Retrait total et définitif de la contre réforme du code du travail

 

Recto 9 avril BAT

Encore une loi de régression sociale de plus !   

Après les lois Macron, après la loi santé, après la réforme de l'école, après la réforme territoriale...Très bientôt celle sur la sécurité sociale et celle sur les retraites... Toutes ces lois sont imposées par l'Union européenne qui a inscrit dans le TCE (=Lisbonne), que le peuple français a refusé en 2005, le droit de nous spolier. Depuis plus de 30 ans, tout est fait, en France, pour saccager les secteurs de l'industrie, de l'agriculture, de la recherche...On a détruit des millions d'emplois et paupérisé la moitié des travailleurs de notre pays. Secteurs économiques en berne et pouvoir d'achat en régression : la réforme du code du travail n'est qu'une arnaque! Elle contribue à abaisser les normes sociales, elle favorise la fuite de nos cerveaux et plombe l'économie du pays et toutes les générations. Ces réformes ont été imposées et réalisées dans tous les pays de l'Union européenne au profit du grand patronat, des actionnaires et de la Finance. Mais au détriment des peuples et de leurs droits ; lois Hartz en Allemagne, Jobs Act en Italie, paupérisation en Espagne, en Grèce...Les rapports montrent que ces réformes créent l'augmentation des inégalités et de la pauvreté. Et maintenant loi travail en France! http://www.coe.gouv.fr/Adoption-du-rapport-Les-reformes-des-marches-dutravail-en-Europe.html

Et si c'était au peuple français  de mettre fin à tout ce système d'inégalités, d'injustice et de pauvreté? 

Quid de la souverainté ?

"Prétendre que l'Union européenne aurait été conçue, peu ou prou, pour protéger les peuples contre les influences de la mondialisation comme le font ses thuriféraires est un mensonge éhonté. L'Union européenne a été en réalité à l'avant garde du mouvement qui a défait les Etats au profit des grandes firmes multinationales". J.Sapir  

Halte aux lois de régression sociale en France et dans tous les états de l'Union Européenne !

Mais où se décident nos réformes en France ? Toutes les réformes sont conçues et dictées par la Commission européenne qui envoie tous les 6 mois environ une feuille de route appelée Recommandations. Elles ont un caractère obligatoire sous peine de sanctions financières.

http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2014/csr2014_france_fr.pdf  

http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2015/csr2015_france_fr.pdf 

http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2016/cr2016_france_fr.pdf . Chaque citoyen peut aller consulter le Journal Officiel de l'Union européenne pour  en savoir un peu plus sur notre sort.

verso 9 avril bat

 Ce document d'une centaine de pages montre que la Commission se mêle absolument de tout :  http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2016/cr2016_ france_fr.pdf - Les rigidités du marché des services et les lourdeurs administratives... - En France,  les entraves à la concurrence en matière de services aux entreprises sont plus élevées que  dans d’autres États membres de l’UE. (trop de services publics?) -  La politique des transports :  la prestation de services de transport interurbain en autocar et, dans une certaine mesure, de location de véhicules avec chauffeur a été facilitée. ( Ubérisation ?) - Des obstacles subsistent dans le domaine des services de transport ferroviaire de passagers...(privatisation insuffisante?) - Politique énergétique : Si le marché de l’électricité reste très concentré, le marché du gaz est plus dynamique. Certains tarifs réglementés sont progressivement éliminés, mais un déficit tarifaire subsiste. (déficit pour qui?) - En matière d’enseignement :  injonction  de poursuivre "la modernisation "  de l’enseignement et de la formation professionnelle et de mettre en œuvre la réforme de l’enseignement obligatoire ....à titre d'exemples et ce n'est pas fini!....

La prochaine loi de régression sociale en France : coup double ! (1 er janvier 2018) - Le prélèvement des impôts à la source : ce sont 10 000 emplois de la fonction publique qui risquent de  disparaitre... Ce seront les entreprises qui  seront chargées de prélever l'impôt et donc   se feront payer le service. Feront-elles comme pour la TVA, avec des retards importants de régularisation, voire des disparitions quand l'entreprise est défaillante??.  Le quotient familial?  récupération tardive comme cela se fait ailleurs. Enfin,  la fusion de l'impôt  avec la CGC est déjà prévue : c'est la main mise du privé sur le secteur public des finances et celle de la sécurité sociale qui se préparent...

 

 

 

 

 

Evénements

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

La phrase du jour

"IL N'Y A QUE DEUX MANIÈRES DE CONQUERIR ET D'ASSERVIR UNE NATION : L'UNE EST PAR LES ARMES, L'AUTRE PAR LA DETTE." Johns Adams

Les vrais chiffres

  • L'Economie CASINO...C'EST BON POUR EUX!

En 2016, UN RECORD / les entreprises du CAC 40 ont distribué  55,7 MILLIARDS de DIVIDENDES et de RACHATS D'ACTIONS AUX ACTIONNAIRES...

Read More