HALTE A L'ACCORD DE LIBRE ECHANGE AECG /CETA avec l'UE

Mobilisations avant le vote du Parlement européen le 13, 14 et 15 février. 

L'Union européenne et nos gouvernements ont parfaitement préparé le terrain à l'arrivée de ce traité de libre échange : négociations secrètes depuis 2009, restrictions des services publics ( Santé, Recherche, Ecole, Energie) mise en danger de la sécurité sociale, réforme territoriale qui place les PME sous la coupe des Régions et des métropoles, réforme du code du travail,   projet de reforme du code minier 1er débat le 24 janvier...toutes ces contre réformes  vont permettre aux transnationales de diriger plus facilement  les affaires à leurs profits. Niveau de protection du citoyen : zéro! 

 

Nous avons commencé cette histoire par le traité de Rome en 1956, écrit par Monnet et Schumann, tous deux travaillant pour Rothschild et ayant des accointances avec la CIA...Ce traité s’est appelé la CECA (communauté européenne du charbon et de l’acier) et comportait 6 états. Puis, à l’élargissement à 12 nations, nous sommes passés à la CEE (communauté économique européenne). Comme on peut le constater, dés le départ, il n’est point question de communauté de peuples mais de patrons.

Puis, au traité de Maastricht, en 1992, c’est devenu l’union économique européenne, toujours pas de peuple, pour finalement s’appeler l’Union Européenne, mais l’union européenne de quoi ? Des banques certainement pas des peuples.

Aujourd’hui, comme depuis toujours, cette entité est une machine de guerre contre les peuples et au service des entreprises transnationales et de la mondialisation financière. Elle a réussi, avec ses différents traités, à enlever toute souveraineté aux peuples, que ce soit sur notre monnaie avec l’euro et la BCE indépendante des pouvoirs politiques, avec le Traité de Lisbonne qui est prépondérant sur les constitutions nationales et avec notre asservissement à l’Otan qui dirige notre armée.

Le but originel de cette communauté, création des USA, était de faire de l’Europe de l’ouest - ce que De Gaulle ne voulait pas :  à savoir une colonie américaine.

Après la disparition de nos frontières permettant la libre circulation des capitaux et des marchandises, ce qui a facilité le dumping social et les délocalisations industrielles, le CETA ( AECG en français) est la touche finale pour permettre aux multinationales et à la finance mondialisée, grâce aux tribunaux de droit privé et à la disparition de nos normes, de faire ce qu’elles veulent sur notre territoire :  sables bitumeux, importations massives des plantes OGM, des volailles lavées à l’eau de javel, du bœuf aux hormones du porc à la ractopamine et asservissement des populations à la doxa des puissants.

Leur dernier travail c’est la destruction de notre agriculture, de nos services publics, de nos services de santé et de sécurité sociale, de notre maillage démocratique, communes, départements, nation, et l’asservissement de nos travailleurs, nos PME, nos artisans, nos commerçants, tous sous traitants des multinationales et, bien sur, la fin du salariat et les retraites par capitalisation.

Comme vous pouvez le constater tous les jours, ils ont bien fait leur travail, sans qu’on s’en aperçoive, et ils l’ont presque fini. Seul un réveil, une révolte des peuples peuvent changer les choses, il en va de l’avenir de nos enfants, de l’avenir de l’humanité et de la planète. Les élections présidentielles  sont pipées ( bipartisme et loi Urvoas...)

 - Envoyons au parlement français des députés qui œuvrent pour le retour à la souveraineté des peuples. 

Evénements

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

La phrase du jour

« Si je fais la somme de ce que les socialistes ont fait, le bon concept est violent et doux à la fois : il s’agit du fascisme rose » Emmanuel Todd

Les vrais chiffres

  • L'Economie CASINO...C'EST BON POUR EUX!

En 2016, UN RECORD / les entreprises du CAC 40 ont distribué  55,7 MILLIARDS de DIVIDENDES et de RACHATS D'ACTIONS AUX ACTIONNAIRES...

Read More